top of page

Je n'ai pas pu dire adieu à mon grand-père

Dernière mise à jour : 11 janv.

Chacun de nous a son héros, le mien, c'était mon grand-père.


Un jour, j’avais alors 5 ans, j’étais en classe de dessin.

Cette classe se déroulait dans un petit centre commercial.

Soudain, au milieu du cours, l’électricité a été coupée, le centre commercial est devenu tout noir.

À Hong Kong, il ne fait jamais jamais noir, même la nuit.

Tous les enfants pleuraient.

J’ai vu tous les enfants partir un par un avec leurs parents et je suis resté dans la salle.

Je savais que mes parents ne pourraient pas venir me chercher parce qu’ils travaillaient loin.


Un peu plus tard, un homme grand et maigre, tenant une torche électrique et un long parapluie m'a appelé.

J’ai immédiatement reconnu mon grand-père.

Nous sommes partis dans le noir et nous sommes rentrés chez lui, sous la protection de son grand parapluie.


Mon grand-père était un maître de Tai Chi.

C'était aussi un érudit qui avait mémorisé trois cent poésies de la dynastie Tang.

Il maîtrisait l'anglais et le japonais.

Pendant le règne du Japon à Hong Kong, en tant que fonctionnaire, il effectuait les traductions en japonais.

Et comme il pratiquait intensément la calligraphie chinoise, il a composé des poèmes sur mes premiers dessins.


Avant ma formation aux arts verriers, avant le COVID, je rentrais à Hong Kong au moins une fois par an.

À chaque voyage, ma première visite allait d'abord à mon grand-père.

Il a passé ses dernières années à l’hôpital, c’était très triste pour moi.

Je l’ai vu pour la dernière fois 4 mois avant qu’il ne décède en 2015, il avait 104 ans !


L’enterrement est un rituel, tout le monde le suit.

Pourtant, au décès de mon grand-père, mes parents m’ont dit : "Reste au travail, c’est plus important."

Pour eux, j'avais dit au revoir à mon grand-père lors de ma dernière visite.

Je n'ai donc pas eu la possibilité de me rendre à son enterrement.

Aujourd'hui, j'en éprouve encore du regret.

Il me manque une fin, un souvenir.





Comments


bottom of page